LES FONDEMENTS DE L’OSTEOPATHIE

 

L'ostéopathie, s’appuyant sur les bases anatomiques et physiologiques du corps, est apparue au XIXème siècle, sous l’impulsion du Docteur Andrew Taylor Still aux Etats-Unis d’Amérique.

 

La première école d’ostéopathie est fondée en 1892 puis l’ostéopathie est exportée en Angleterre par John Martin Littlejohn puis en France pour finalement être présente dans de nombreux pays de nos jours. Elle est fortement implantée en Europe et commence à l’être au Québec.

 

L’ostéopathie est organisée autour de 4 principes de base :

 

  • Principe de l’unité du corps : toutes les parties du corps sont reliées pour constituer une unité. En effet, toutes les parties du corps sont reliées, par la vascularisation, le système nerveux, le tissu conjonctif, les tissus lymphatique et endocrinien mais aussi par le tissu cutané (la peau !). De ce fait, toute perturbation (manque de mobilité articulaire, tension musculaire..) d’une structure à un impact potentiel sur une partie du corps voisine ou à distance. Autrement dit, le corps humain se comporte comme une entité dynamique et indivisible ;

 

  • Principe de la relation structure/fonction : chaque fonction entretient une certaine structure et la structure gouverne la fonction. Ainsi, toute dysfonction sur une structure entraîne une perturbation de sa fonction et inversement ;

 

  • La loi de l’artère est « suprême » : la libre circulation des fluides (artériel, veineux, lymphatiques..) commande le bon fonctionnement du corps et donc tout ce qui perturbe la circulation entraîne une dysfonction. Pour mieux dire, l'ostéopathe s'assure qu'il n'y ait pas de "congestion" du "carburant" (le sang!) au niveau d'une zone d'inconfort liées à des tensions.

 

  • L’auto-correction du corps humain : le corps humain possède cette formidable possibilité de s’auto-guérir ; l’exemple le plus flagrant est notre cicatrisation suite à une plaie. En effet, Le corps dispose de nombreux système de réparation, adaptation, défense ou compensation mais il ne peut le faire efficacement qu’à la condition que l’équilibre de la structure soit stabilisé. L’ostéopathe ne fait que stimuler ces facultés. C’est pourquoi les effets d’une consultation en ostéopathie sont maximaux en 24h voire 48h.